Mentorat et visibilité – présentation

Le Conseil culturel fransaskois (CCF), avec le soutien du Conseil des arts du Canada (CAC)*, et en se basant sur l’expertise d’organismes tels que l’Association des groupes en art visuel francophones (AGAVF) développe le projet « Mentorat et visibilité des artistes visuels fransaskois»

Le projet Mentorat et visibilité comporte plusieurs volets, s’additionnant l’un à l’autre, pour constituer une expérience globale très formative sur l’accès aux marchés de l’art, pouvant s’étaler sur deux à trois ans en fonction des fonds obtenus.

La première étape du projet, en 2016/2017, consiste en la création à une mission exploratoire d’un groupe d’artistes visuels, à au moins un évènement d’art actuel d’envergure comme la Foire papier à Montréal. Cela représente une occasion d’aller prendre le pouls de l’art actuel, de voir comment se déroule ce type d’événement ainsi que d’établir des contacts sur la scène nationale et francophone. Cela a pour objectif d’aider les artistes à identifier les étapes importantes nécessaires lorsqu’on monte une exposition et comprendre les enjeux à faire partie d’une plus grande exposition, tout en développant leur réseau de contacts (pairs, musées, galeries, collectionneurs) sur la scène nationale et francophone.

Les artistes participants sont guidés principalement (mais non exclusivement) par un commissaire qui, entre autres responsabilités, fera des visites d’ateliers, discutera des œuvres et de la démarche artistique, pour ensuite contribuer à créer, élaborer ou améliorer un porte-folio efficace et représentatif. Le but est d’outiller l’artiste à mieux se promouvoir ainsi qu’à mieux comprendre comment promouvoir et vendre ses œuvres.

Le commissaire en arts visuels, mentor de ce projet est M. Serge Murphy.

Selon M. Murphy, la caractéristique des artistes de la Saskatchewan vient du fait que les démarches de chacun sont très liées au milieu dans lequel ils vivent. Ils ne sont pas coupés de leur milieu, de leurs racines.

Ce projet représente des bénéfices certains pour les artistes qui prennent part au projet :

Ils font un travail soutenu sur leur démarche artistique, déterminent où en est leur carrière et leurs buts futurs. Ils sont amenés à mieux cerner leur marché, développer un plan de carrière et d’affaires, reçoivent des conseils sur la façon d’aborder une galerie ou un musée, développent leurs contacts, en apprennent plus sur la façon de mettre leur art en valeur dans des galeries et des évènements. Ils acquièrent également une expertise et des connaissances qu’ils pourront ensuite partager avec d’autres.

Via cette première étape du projet Mentorat et visibilité, les artistes ont effectué un travail soutenu sur leur démarche artistique, ont déterminé où en est leur carrière et leurs buts futurs. Ils ont mieux cerné leur marché, ont développé leur plan de carrière et d’affaires, savent mieux comment aborder une galerie ou un musée, ont développé leurs réseaux de contacts ou encore savent mieux mettre leur art en valeur dans des galeries et des évènements. Ils ont aussi acquis une expertise et des connaissances qu’ils pourront ensuite partager avec d’autres.

Le programme du séjour à Montréal, du 19 au 23 avril prochain, a été des plus enrichissants pour les artistes de la délégation. Ce dernier inclue la visite de la Foire Papier, la rencontre de personnes ressources importantes (Marie-Josée Lafortune, directrice d’Optica ; Emeren Garcia, la commissaire pour l’exposition de Teresa Margolles ; Gabrielle Bouchard, responsable de la Collection Giverny…) et de lieux comme le Belgo et le Musée d’art contemporain de Montréal.

Grâce à ce projet et le déplacement de la délégation dans l’Est, nos artistes ont la chance d’acquérir des connaissances inestimables, de bénéficier de conseils qui leur seront utiles tout au long de leur carrière, de développer leur réseau de contacts tout en étant des ambassadeurs des arts et de la culture fransaskoise, représentant du dynamisme des arts visuels, en français, en Saskatchewan !

Le projet se poursuit et vous aurez le plaisir de voir certaines œuvres créées par les artistes de la délégation, pendant le mentorat, lors d’une exposition commune, en Saskatchewan, en automne prochain!

_______________________

Biographie du mentor Serge Murphy

Serge Murphy vit et travaille à Montréal. Il réalise des sculptures qui se déploient dans l’espace, des dessins ainsi que des vidéos narratives. Il a agi comme critique et commissaire à quelques reprises depuis une trentaine d’années. Son exposition solo, La forme des jours, s’est tenue au Musée des beaux-arts de Montréal à l’été et à l’automne 2011.

Il a été commissaire du Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul de 2012 à 2014. Il est représenté par la Galerie René Blouin à Montréal.

Serge Murphy a également enseigné les arts visuels au Collège Montmorency pendant une trentaine d’années. Il est co-auteur d’un projet de recherches (UQAM) intitulé Référentiel pour le développement et l’évaluation de la compétence à créer en art au collège et à l’université.

Il travaille depuis trois ans comme mentor pour l’AGAVF (Association des groupes en arts visuels francophones). Il agit aussi comme ressource auprès d’artistes professionnels du Canada entre autres sous la supervision du Conseil culturel fransaskois, auprès d’artistes visuels de Saskatchewan.

Il a participé à de nombreux jurys tant au CALQ qu’au CAC. Il a aussi fait partie de comités d’acquisition de musées québécois.

Il a reçu le Prix Bell Canada pour les arts médiatiques en 2004 ainsi que le Prix Ozias-Leduc pour l’ensemble de sa carrière en 2007.

_______________________

*Ce projet est financé en partie dans le cadre de la feuille de route pour les langues officielles du Canada 2013-2018: éducation, immigration et aux communautés. Cet engagement du gouvernement du Canada vise à assurer le dynamisme du français et de l’anglais partout au Canada, à accroitre la vitalité des communautés minoritaires de langues officielles et à faire valoir l’importance et les avantages des deux langues officielles pour l’identité canadienne.

Nous remercions le Conseil des arts du Canada de son soutien. L’an dernier, le Conseil a investi 153 millions de dollars pour mettre de l’art dans la vie des Canadiennes et des Canadiens de tout le pays.

We acknowledge the support of the Canada Council for the Arts, which last year invested $153 million to bring the arts to Canadians throughout the country.