Retraite des écrivains fransaskois 2019

« De la sensation à l’expression » 
du 22 au 25 août – à l’Abbaye St Peters (Muenster, SK).


Le Conseil culturel fransaskois (CCF) invite les artistes à déposer leur candidature pour assister à la retraite des écrivains fransaskois 2019, jusqu’au 11 juillet.
 
Pour la septième année consécutive, le CCF organise la retraite des écrivains fransaskois (initiative de la Co-op des écrivains de Saskatoon). Pour cette édition qui se déroulera du 22 au 25 août, les participants recevront les conseils avisés de l’écrivain Louis L’Allier.

Lors de cette retraite, les participants seront d’abord appelés à explorer les origines des genres littéraires en cours aujourd’hui, notamment de l’épopée, du théâtre, de la poésie lyrique et du roman et à voir comment la frontière entre ces types d’écriture est restée fluide.

Dans un deuxième temps, ils verront comment l’expérience sensorielle sélective peut alimenter l’écrit. Les participants seront appelés à revisiter l’expérience ancienne du « périple » sur le site de la rencontre. Ils verront comment une balade plus ou moins longue, en solitaire ou en groupe, à travers un décor connu ou nouveau, permet à l’esprit de retenir des points d’ancrage d’une réflexion nouvelle.

Au terme de cette expérience, les auteurs seront appelés à développer un texte (de type romanesque ou poétique) sous la forme d’une carte virtuelle où l’imaginaire remplacera le territoire et qui se rattachera à l’expérience vécue.

Contenu et déroulement de la retraite

Jeudi 22 août, à l’Abbaye St. Peters (Muenster) vers 16h30 :
Arrivée des participants.

Vendredi 23 août:
Le vendredi sera consacré à l’exploration du territoire et des idées. La discussion en petits groupes et le dialogue (la « dialectique » diraient les philosophes) permettront d’alimenter et de préciser ses idées. Les participants pourront élaborer un schéma narratif qui pourrait prendre la forme d’une carte ou d’une série de textes courts.

Samedi 24 août :
Cette journée permettra d’élargir la discussion par l’entremise de courtes présentations et d’interaction avec le reste du groupe. Dans une phase plus introspective entrecoupée de marches en solitaire ou à deux, les participants pourront concevoir et étoffer un récit, une pièce ou un poème.
 
Dimanche 25 août (jusqu’en début d’après-midi) :
Le dimanche, les participants pourront poursuivre entre eux les discussions concernant ce qui aura été fait pendant les journées précédentes.

Photo: editionsdavid.com

Le formateur/mentor 2019 : M. Louis L’Allier

Louis L’Allier est passionné par la Grèce ancienne et moderne. Après des études en langues et littératures des mondes anciens à Ottawa (B.A. M.A), Lyon (DEA) et Québec (Ph.D.), il s’est joint au département d’Études anciennes de l’Université Laurentienne (Thorneloe) où il est maintenant professeur agrégé en langue et littérature grecques anciennes. Son enseignement s’intéresse à l’origine de l’épopée, du théâtre et du roman.
Son premier roman, Les danseurs de Kamilari, paru aux éditions du Vermillon, a été finaliste au prix des lecteurs de Radio-Canada et a remporté le prix Cristine Dimitriou VanSaanen. Il a depuis publié trois autres romans : Les cendres de L’Etna (2010, finaliste du prix littéraire Richelieu de la Francophonie), Le jardin des espoirs déçus (2014) et Nikolaos le copiste (2016, finaliste du prix Trillium).

Pour soumettre votre candidature, cliquez ici

Informations supplémentaires et contact :

Tout écrivain ayant un intérêt à participer à cette retraite, quel que soit son parcours, est invité à déposer sa candidature jusqu’au 11 juillet 2019.

Les places sont limitées, un comité de sélection sera constitué si nécessaire.

Aucun frais d’inscription.

Le co-voiturage des participants sera pris en charge par le CCF, ainsi que leurs nuits à l’abbaye les 22, 23 et 24 août.
Les repas restent à la charge des participants.


Pour tout renseignement complémentaire, merci de contacter Aurélie Labrière par courriel à : artistique@culturel.ca ou au 306-565-8010.